Alimentation pour la santé cérébrale

Pour vos enfants en bas âge, vos adolescents en phase de préparation des examens et surtout pour vous, les aliments visant à maintenir le cerveau en forme ne sont pas à prendre à la légère. Afin de l’aider à mémoriser sans trop faire d’effort et réfléchir plus rapidement, des nutriments sont essentiels et à privilégier assez souvent. Par contre, certaines habitudes doivent être désormais bannies pour éviter le dysfonctionnement du complexe cérébral. Penchons-nous alors sur l’alimentation pour la santé cérébrale.

Focus sur les aliments nécessaire pour un cerveau performant

Les aliments bénéfiques aux cerveaux vous permettent d’être tout simplement plus intelligent. Plus de mémoire, de logique et de réflexion, vous pouvez résoudre aisément des problèmes sans vous casser la tête.

Privilégiez alors les fruits et légume frais et biologique, les produits laitiers, l’huile végétale, et les céréales complètes pour être plus réfléchis dans vos décisions. Les nutriments contenus dans ces aliments, tels que les oméga-3, le bétacarotène et la vitamine B, contribuent à enrichir les neurones, vous rendant ainsi plus intelligents. Tant bien pour la créativité que la logique, ce sont les musts pour être plus habile à la réflexion.

La mémoire est souvent le problème de toute une génération, mais qui peut être favorisée par les apports des fruits secs et des oléagineux comme les noix, les amandes, les pistaches, etc. Mais aussi par les poissons gras, déjà bien connu de tous, et les abats : cœurs, foie, cervelle…

Pour être plus concentrés durant les examens, nous avons tendances à donner du chocolat à nos enfants ou à en manger nous-mêmes. En effet, il a plusieurs vertus comme être un parfait antistress, favoriser la concentration et stimule également la réflexion. Toutefois, il faut le manger à petite dose et en choisir ceux qui contiennent le moins de sucre. En outre, nous pouvons également avoir recours au miel, au brocoli, aux œufs et à l’avocat.

Pour que la magie opère, il ne faut pas attendre des épreuves intellectuelles pour manger ces aliments, il faut qu’ils entrent à bon escient dans votre habitude alimentaire sans oublier de boire d’eau minérale au moins 1.5 litre par jour.

Stop aux aliments suivants

Pour les nutriments dans les aliments mentionnés précédemment soient bien actifs, il faut parallèlement arrêter et éviter les mauvaises pratiques nutritionnelles.

Cela commence sans surprise par la modération du sucre. Bien que le cerveau ait besoin de glucose, il ne faut pas le gaver de sucres synthétiques. Les sucreries, les boissons gazeuses ou les jus de fruit industriels, cela nuit considérablement à santé de votre cerveau.

Outre le sucre, la graisse animale est aussi bien un facteur de dégénérescence de votre organisme qu’un destructeur de votre cerveau.

Aussi, les chips industrielles ne sont pas seulement toxiques que pour le cœur, ils attaquent également le cerveau. Ces aliments sont en effet très additifs alors qu’ils regorgent de produits chimiques potentiellement cancérigènes.   

Enfin, il est clair que l’alcool, le tabac et la drogue ont un impact très nocif au fonctionnement et à la santé de votre cerveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *